Les patrons qui emploient des « sans papiers » ne sont pas des gens « sympas qui aiment les étrangers ». Les témoignages de ceux qui ont travaillé sans papiers durant une période de leur vie montre que ces patrons sont des voyous sans scrupules. Ils emploient des sans-papiers au fi de la loi parce que cela leur donne accès à une main d’œuvre corvéable, pas chère et docile. Beaucoup de personnes travaillant « au noir » ne sont jamais payées et sont souvent virées sans ménagement quand elles réclament leur salaire.

Mon engagement est d’éradiquer complètement ce crime économique afin de protéger le marché du travail dans l’intérêt des Français et des travailleurs étrangers légaux :

– Toute entreprise employant illégalement un étranger qui n’a pas le droit d’accéder au marché du travail français recevra une pénalité forfaitaire de 30’000 Euros par employé. Ce montant sera doublé en cas de récidive. Cette pénalité sera imposée de manière administrative par les services de l’immigration afin de ne pas causer des procédures judiciaires couteuses pour le contribuable.

– Dans un second temps, un appel sera lancé à tous ceux qui travaillent illégalement : contre une amnistie, ils pourront dénoncer et porter plainte contre leur employeur. Celui-ci devra leur payer un dédommagement allant jusqu’à 10 fois la masse salariale promise plus le paiement rétrospectif des cotisations sociales.

– Si un travailleur illégal non assuré se blesse dans le cadre de son travail, l’entreprise devra payer l’intégralité de ses soins. En cas d’handicap, l’entreprise devra déposer un fond de garantie afin de lui assurer de ses fonds propres une prise en charge totale pour le restant de ses jours.